MacMusic.org  |  PcMusic.org  |  440Software  |  440Forums.com  |  440Tv  |  Zicos.com  |  AudioLexic.org
Loading... visiteurs connectés

jlddsgt

Profil
Photo personnelle
Avatar
Members
*
Rookie
Note
 
Options
Options
Pro Infos

Infos personnelles
Sexe non défini
Né(e) le 4 Sep. 1967 (50 ans)
95100 Argenteuil
France
jlddsgt n'a pas de présentation personnelle pour le moment.
Statistiques
Inscrit : 11 févr. 01
Vus : 2,140*
Dernière visite : jeudi 26 janv. 2012, 11:47
Heure locale : jeu. 19 oct. 2017, 14:03
39 message(s) (0,01 par jour)
Contact
AIM Aucune information
Yahoo Aucune information
ICQ Aucune information
MSN Aucune information
* Le compteur est mis à jour chaque heure
Sujets
Messages
Blog
Commentaires
Amis
Mon contenu
23 Oct 2006
Solid State Logic se lance dans le logiciel libre biggrin.gif
Le mecène qui permet à Paul Davis de développer à plein temps Ardour qui est un programme libre DAW (digital Audio workstation) n'est autre que le nom moins connu constructeur de console SSL.
Apparement sa nouvelle philosophie est de promouvoir une platforme ouverte qui concurencerait des solutions propriétaires comme Protools.
Cela devrait permettre à SSL d'intégrer plus facilement ces consoles à des DAW tel que Ardour.

http://ardour.org/ssl_support_announcement
2 Oct 2006
QUOTE (wfplb @ lun 25 sep 2006, 21:41) *
Tu as plus d'expèrience que moi sur l'enregistrement wink.gif

Alors ça, c'est impossible! rien que chez Sarde tu as expérimenté toutes les possibilités du matériel biggrin.gif

Quels sont pour toi les réglages optimum ?


Et bien je vais tenter de répondre à ta question.
Les bons paramètres pour un "DAE buffer size" dépend pour beaucoup du nombre de pistes audios à lire ainsi que le nombres de montages, la fréquences d'échantillonnage utilisées dans protools.
Du côté des disques durs sa vitesse de rotation sa mémoire cache et le driver de disques sont des paramètres importants.

Pour bien comprendre l'interaction entre tous ces paramètres, il faut étudier un peu la topologie des disques durs.

Lorsque vous enregistrer dans un Protools le soft prend un certain nombres de décisions.
Prenons l'exemple d'un enregistrement de 6 pistes sur un disque dur fraichement acheté chez votre revendeur préféré. Le logigiel va calculer la taille disponible sur votre disque dur et la divise par 6 pour avoir le temps maximum d'enregistrement.
puis place les données sur votre disque de manière à optimiser le temps d'accès.
CODE
Cylindre 1        ++++++++++--------------------++++++++++--------------------
                      Piste 1        vide           Piste 2        vide
Cylindre 2        ++++++++++--------------------++++++++++--------------------
                      Piste 3        vide           Piste 4        vide
Cylindre 3        ++++++++++--------------------++++++++++--------------------
                      Piste 5        vide           Piste 6        vide

Dans notre exemple le logiciel place les audios de manière à ce que l'espace entre les pistes audios soient les mêmes pour avoir un temps d'enregistrement équivalent et une fragmentation minimum. En effet à la lecture le Protools va lire les pistes dans l'ordre. Le contrôleur de disque dur va donc lire la piste 1 puis la 2 en une rotation de disque. Puis il va changer de cylindre en déplaçant les têtes sur le cylindre suivant. Cette opération est la plus coûteuse en temps. On veillera donc à optimiser le changement de cylindre. Une fois la rotation de disque effectuée les pistes 3 et 4 sont lus et ainsi de suite en boucle. Il est à noter que l'on ne lit pas les pistes en entiers mais uniquement des fragments qui viendront alimenter le DAE en permanence pour lire simultanément les 6 pistes sans interruption de flux.
Si on décide d'enregistrer 6 pistes de plus on obtient le schéma suivant :
CODE
Cylindre 1        ++++++++++--------------------++++++++++--------------------
                       Piste 1        Piste7       Piste 2        Piste 8
Cylindre 2        ++++++++++--------------------++++++++++--------------------
                      Piste 3        Piste 9       Piste 4        Piste 10
Cylindre 3        ++++++++++--------------------++++++++++--------------------
                      Piste 5        Piste 11       Piste 6        Piste 12

Cet exemple va nous permettre de mieux comprendre l'intérêt des mémoires tampons (buffers).
On voit que les fichiers sont entrelacés. donc si on suit l'algorithme précédent, le contrôleur de disque va lire la piste 1 puis la piste 2, changer de cylindre jusqu'à la piste 6 pour retourner au cylindre 1 et lire Les pistes 7 et 8. On voit que le déplacement des cylindres n'est pas optimisé. Dans ce cas il suffirai de lire la piste 1 et 2 comme prévu et de mettre en même temps dans un buffer les pistes 7 et 8. On évite ainsi le déplacement inutile entre les cylindres.
Pour être complet imaginons ce que donnerai notre algorithme si il ne faisait qu'optimiser le déplacement entre les cyclindres. On demande au contrôleur de disque de lire les pistes de 1 à 12 en continue. Pour optimiser le déplacement entre les cylindre les pistes 1,7,2 et 8 seraient lues. Les requêtes de lecture des autres pistes seraient mises de côtés jusqu'à ce que toutes les pistes du cylindre 1 aient étés lues. Le problème c'est que d'autres requêtes des pistes 1,7,2 et 8 vont arrivées pour continuer la lecture de ces pistes. Le contrôleur ne changera pas de cylindre puisque qu'il voit qu'il a d'autres lectures à effectuer sur ce cylindre et quels sont prioritaires. On se retrouverai alors dans une situation de blocage ou les autres pistes ne seraient jamais lues. Pour éviter cela on va utiliser l'algorithme dit de "l'ascenseur".
Je ne sais pas si vous vous êtes déjà retrouvé dans un ancien immeuble parisien (comme par exemple chez Celmar Angel smile.gif), mais il est trés difficile d'obtenir un ascenseur si vous habiter au 6 ème étage.
Imaginons le voisin du 3è qui arrive à prendre cet ascenseur. Il descend au rez de chaussé. Comme d'autres personnes arrivent pour rentrer chez eux ils prennent logiquement l'ascenseur pour aller au 2è. Le voisin du 2è étage sort de chez lui et prend donc l'ascenceur pour aller au rez de chaussé et ainsi de suite jusqu'à ce que plus personne ne le réclame. Cela peut-être long aux heures de pointes.
A la tour montparnasse remplit de bureaux ce schéma serait inacceptable. Les ingénieurs ont alors inventé un algorithme permettant à tous les utilisateurs d'être servis équitablement.
Lorsque l'ascenseur monte il ne redescendra pas avant d'avoir atteint l'étage le plus haut ou il a été appelé.
Lorsqu'il descend il s'assurera aussi qu'il a traité toutes les demandes des étages les plus bas avant de remonter.
C'est exactement ce qui va se passer pour les demandes d'accès aux fichiers entre les cylindres.

Ce petit exposé vous parait peut-être inutile mais il a le mérite de comprendre l'intérêt d'un bon driver de disque de sa mémoire cache et de l'importance de sa vitesse de rotation.
Lorsque le controleur à été cherché les données sur le disque dur il previent le driver que des données sont disponibles dans sa mémoire cache. Le driver va alors faire un accés DMA (Direct Memory acces) pour allez chercher les données et les stocker dans la mémoire tampon du DAE. Cette mémoire est plus importante que celle qui se trouve sur le disque et permet de stocker quelques secondes d'audios de manière à permettre au disque de mettre les données suivantes à disposition même en cas de grandes fragmentations générées par un grand nombre d'edits ou d'un disque fragmenté.
Le paramètre "DAE playback buffer size" va de 0 à 8. Plus le nombre est élevé plus la mémoire tampon est importante. Le risque d'avoir des erreurs DAE est atténué.
Alors pourquoi ne pas mettre le buffer du DAE toujours au maximum ?
Le problème engendré par une mémoire tampon importante et le délai entre le moment ou appuyez sur play et le moment ou l'audio sort du protools. Si vous mixez et que l'audio arrive quelques secondes plus tard ce n'est pas très gênant. Par contre quand vous éditez ou enregistrez ce délai est plutôt gênant.
On voit donc que tout n'est que compromis entre délai et performance. Il n'est donc pas simple de donner une configuration pour tout le monde.
Mais cela devrait vous permettre d'adapter votre configuration à vos besoins.

Quel disque j'utilise ? sur quel bus ?
Ai-je beaucoup d'édit ? mon disque est-il fragmenté ?
Combien de pistes ? quel fréquence d'échantillonnage ?

Vous pouvez vous référer au site digidesign http://www.digidesign.com/index.cfm?langid...mp;itemid=23114 pour avoir des indications dont voici un extrait :
CODE
Drives 44.1/48 kHz    96 kHz    192 kHz
1          24               12           6             Nombre de pistes pour 1 drive
2          48               24           12
3          72               36           18
4          96               48           24
5          120              60           30
6          128              72           36
8          192              96           36
11 Feb 2001
Une petite question concernant OMS etle G4port.
Est-ce que OMS est suceptible de trouver une interface midi sur ce port?
Ou vaut-il mieux acheter une interface USB?

Merci pour vos conseils

JLD
Derniers visiteurs


samedi 29 mars 2014 à 00:14


jeudi 11 octobre 2012 à 10:41


mercredi 10 octobre 2012 à 20:48


dimanche 29 mars 2009 à 22:00


mercredi 18 juin 2008 à 12:37

Commentaires
Les autres utilisateurs n'ont laissé aucun commentaire pour jlddsgt.

Amis
Il n'y a aucun ami à afficher.
Version bas débit - jeudi 19 oct. 2017, 14:03
- © 440 Forums 2011